Vers un nouveau palier de croissance
Grâce à la diversification accrue de l’économie marocaine et la consolidation du cadre macroéconomique, l’économie marocaine s’est distinguée, durant ces dernières années, par une progression constante du PIB réel permettant ainsi une amélioration notable du niveau de vie des citoyens et une hausse moyenne de 6,3% par an du PIB par habitant en parité pouvoir d’achat entre 1999 et 2008. Cette progression a été portée par la tendance ascendante de la croissance des activités non agricoles accédant à un palier plus élevé de croissance en passant d’un taux moyen de croissance de 4% à plus 5,2%. Notre pays devra atteindre un nouveau palier de croissance, grâce à son positionnement en tant que plateforme d’investissement et d’exportation à travers le renforcement des infrastructures de transport et des plateformes régionales logistiques et à travers la mise en place de plans de développement industriels intégrés et grâce à la mise en œuvre d’une politique agricole rénovée portée par le «plan Maroc vert».

L’emploi au cœur de la politique du Gouvernement
Le Gouvernement place l’emploi au cœur de sa politique économique. Ainsi, la stratégie mise en œuvre consiste à soutenir la croissance endogène, notamment à travers l’accélération des grands projets et à dynamiser les mesures actives prises en faveur de la promotion de l’emploi en vue d’améliorer l’organisation et la gestion du marché du travail. Outre le lancement du plan de relance du programme «Moukawalati » visant une réelle promotion de l’auto emploi et de création d’entreprises, les autres programmes, tels que « Taahil » et «Idmaj » ont été aiguillonnés vers la nécessaire requalification et reconversion des diplômés chômeurs et le soutien actif et personnalisé pour inciter au premier emploi en faveur de l’entreprise.

La stabilité politique du Maroc, un atout fort
Depuis l’intronisation de SM le Roi Mohammed VI, notre pays est rentré dans une dynamique de réconciliation, à plusieurs niveaux, politique par l’ancrage démocratique du pays, avec son histoire à travers l’action de « l’instance équité et réconciliation », avec sa société par le lancement de l’Initiative Nationale de Développement Humain (INDH) et l’adoption du Code de la famille. Le pays jouit, dès lors, d’une stabilité politique et d’une évolution sereine de la démocratie, ce qui lui assure une reconnaissance internationale des réformes politiques, économiques et sociales engagées et des efforts accomplis par le Royaume pour mettre en application les différentes réformes engagées, particulièrement celles relatives à la consécration de la transparence, l’amélioration du climat des affaires, la modernisation des structures de la gouvernance et la moralisation de la vie publique. Tout cela lui vaut le soutien de la communauté internationale.