Véritable accompagnateur et modèle du développement du Royaume, l’ONDA est aujourd’hui à la pointe tant en matière d’infrastructures, de technologie, de sécurité que de qualité d’accueil.

« Des avancées majeures en matière de transport »

L’Office National des Aéroports est investi de missions revêtant un caractère stratégique, dans la mesure où elles conditionnent le développement du transport aérien dans notre pays, ainsi que les secteurs économiques qui lui sont liés. Missions qui engagent également la crédibilité de l’Etat marocain vis à vis de la communauté internationale aéronautique, en matière d’écoulement du trafic aérien international, de sécurité aérienne, de sûreté  aéroportuaire et de qualité des  prestations dont il a la charge.
L’ONDA se positionne donc en tant qu'acteur de développement économique et social au niveau national et régional, contribuant à la croissance de l’économie et du transport aérien en particulier.  

« L’institution d’un nouveau Comité de rationalisation des couts »

les charges d’exploitation ont connu une diminution de l’ordre de -9%  par rapport aux charges prévues réalisant des économies de l’ordre de 50% sur certaines rubriques, à prestation égale voire supérieure, et ce grâce au Comité de rationalisation des coûts, nouvellement institué et qui a pu les cantonner à 91% du budget initial ;
Le résultat d’exploitation a progressé de 9% ;
La capacité d’autofinancement a augmenté de 7,4%.

« Des nouveaux terminaux en 2010 »

La mise en service des aéroports d’Essaouira, Al Hoceima, Oujda et Dakhla a permis d’augmenter la capacité d’accueil de 38.000m², soit l’équivalent du traitement de 3 500 000 de passagers ;

l'aéroport Essaouira-Mogador a nécessité un investissement de 185 millions de dirhams, Construit sur une superficie de 3.000 m2, contre 960 m2 pour l'ancienne aérogare, le nouveau terminal dispose d'une capacité d'accueil annuelle de 300.000 passagers ,ce projet a été dicté par la nécessité d'accompagner le développement de l'activité touristique dans la province, notamment le projet de la station balnéaire Mogador, prévue par le Plan Azur… ;

Le nouveau terminal de l'aéroport Al Hoceima Acharif Al Idrissi offre des services et des conditions d'accueil de qualité aux voyageurs, particulièrement les membres de la communauté marocaine à l'étranger Réalisée pour un investissement total de 77 millions de DH financés par l'ONDA ;

Ainsi l'ouverture  d’un nouveau terminal d’Oujda-Angad n'est qu'une partie du projet de développement de la plateforme aéroportuaire d’Oujda.
Cette nouvelle aérogare, conçue pour offrir des services aux meilleurs standards internationaux dans le cadre du programme d'investissement de l'Office visant à accompagner le dynamisme et le développement économique que connaît la région de l'Oriental, de manière générale, à travers l'augmentation de la capacité d'accueil des passagers au sein de la plateforme aéroportuaire de Oujda-Angad… ;

D’une architecture contemporaine innovante, le nouveau terminal de l’aéroport de Dakhla, construit dans le respect des normes en vigueur, a été réalisé dans le cadre d’un projet global de développement de l’aéroport de Dakhla pour une enveloppe budgétaire de l’ordre de 98 millions DH, financée par l’Office national des aéroports (ONDA).