Une loi de Finances volontariste
« Face aux résultats positifs enregistrés dans un contexte international perturbé, le Gouvernement s’est attaché à élaborer un projet de Loi de Finances volontariste visant à concilier les exigences du développement économique et les impératifs du progrès social. »

Les cinq piliers de croissance
« Ainsi, sur le plan économique, la Loi de Finances s’est appuyée sur cinq leviers pour soutenir la croissance : l’intensification de l’effort d’investissement public, le relèvement du pouvoir d’achat pour renforcer la consommation intérieure, le soutien de l’exportation, la diversification des sources de croissance à travers la mise en œuvre de politiques sectorielles et l’amélioration de l’environnement des affaires. »

Les investissements publics
« Les investissements publics sont portés à un nouveau palier comme illustration volontaire du Gouvernement pour accélérer le rythme du développement et baliser les voies de la croissance. C’est dans ce cadre que s’insère l’accélération du rythme de réalisation des grands chantiers dans différent secteurs : les autoroutes, les chemins de fer, les ports... »

Un pouvoir d’achat du citoyen renforcé
« Le renforcement du pouvoir d’achat des citoyens pour soutenir la consommation constitue le deuxième levier de l’action gouvernementale visant la préservation du taux de croissance. Afin de renforcer les revenus, le Gouvernement s’attachera à conforter la dynamique de l’emploi à travers la politique de développement adoptée sur l’investissement, ainsi qu’à travers le recours aux différentes formules de qualification et d’insertion. »

Un soutien à l’export
« Un certain nombre de mesures vise à renforcer le potentiel d’exportation des entreprises et plus particulièrement des PME : réduction du coût des intrants et des produits finis à travers la réduction des droits d’importation, encouragement de la capitalisation des PME et de leur regroupement, création d’un fonds spécial afin de soutenir les exportations. »

Une diversification des sources de croissance
« Il s’agit de dynamiser les secteurs stratégiques tels que l’agriculture, l’eau, l’énergie et les phosphates et de poursuivre le soutien aux autres politiques sectorielles liées au tourisme, à l’industrie, aux services au commerce intérieur, à l’artisanat à la pêche maritime. »

Le climat des affaires
« Dans le souci d’assurer une amélioration permanente du climat des affaires et de développer un cadre institutionnel et juridique approprié en tant que facteur essentiel pour le renforcement du rythme de développement dans notre pays, les efforts du Gouvernement sont axés sur l’accélération de la réforme du secteur de la justice dans le sens d’une plus grande célérité dans la prise des décisions et dans leur exécution. »